Unsa-Police

• Accueil > Spécialistes > Formation

mardi 22 mars 2016


Suremploi des FTSI : 4h/jour max en stand de tir !

Après avoir dénoncé des conditions de travail déplorables et un suremploi des FTSI dans les structures de formation, l’ UNSA POLICE saisit de nouveau l’administration et demande l’application des textes et notes encadrant leurs missions et emplois.

Note de la Sous-Direction de la formation du 20 mars 1981 : « Le temps de présence d’un moniteur en stand de tir de devra pas excéder 4 heures par jour, afin d’éviter d’une part les accidents liés à un relâchement d’attention, d’autre part pour limiter les atteintes physiques ».

Pour l’UNSA POLICE, cette note est d’autant plus importante aujourd’hui, que les FTSI sont lourdement sollicités et pas uniquement en stand de tir, puisqu’il n’existe plus de différence entre moniteur de tir et moniteur APP.

« Les FTSI des structures de formation passent régulièrement plus de 6 heures en stand de tir, mettant ainsi leur santé en danger au regard notamment de l’entretien parfois douteux des stands de tir. S’ils sont certes soumis à une surveillance médicale, les conséquences à long terme d’une atteinte au plomb, sur leur santé, ne sont pas connues à ce jour. » Ophélie Cohen, déléguée nationale formation

PDF - 853.5 ko
Suremploi des FTSI : 4h/jour max en stand de tir !
le tract + la note

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |