Unsa-Police

• Accueil > Spécialistes > Formation

vendredi 6 novembre 2015


Formation / CAPL FPPN du 6 novembre 2015

L’ UNSA POLICE ne cesse de dénoncer, depuis des mois, le déclin de la formation, sans pour
autant être entendu, pire encore, nous constatons que cela n’émeut personne….

Après la formation à géométrie variable, voici venir le temps de l’élagage…

Alors que la 234ème promotion vient de quitter nos structures de formation, amputée de ses 7 semaines de stage pratique, il semble maintenant avéré qu’il en sera de même pour les 236, 237 et 238ème promotion. Comment cautionner la mise sur le terrain de gardien de la paix stagiaires avec une expérience professionnelle proche du néant quand on sait à quel point l’inexpérience peut être fatale dans notre profession… A l’annonce de la pérennisation sur ces trois promotions du dispositif appliqué sur la 234ème, l’UNSA POLICE a immédiatement saisi le DGPN. Si la scolarité initiale doit être réduite pour des motifs opérationnels, ça ne peut pas être en économisant un stage qui est fondamental dans la professionnalisation de nos jeunes collègues. Il existe aujourd’hui des contenus inutiles, ou tout le moins non essentiels à des gardiens de la paix primo affectés, qui pourraient être retirés afin de maintenir si ce n’est en totalité, en tous cas une grande partie du stage pratique.

Si l’élagage est de mise dans les contenus, ce n’est pas le cas pour les incorporations qui vont atteindre en 2016 un niveau record. L’UNSA POLICE ne peut que se satisfaire de ces futurs renforts dans les services, mais l’UNSA POLICE s’inquiète de l’état de santé et de fatigue des formateurs, de la qualité des formations dispensées. Les promotions ne cessent
de se succéder et il est aujourd’hui impossible pour nos collègues de trouver du temps pour les mises à jour, pour les corrections de devoirs et autres tâches qui entourent le travail purement pédagogique.

Outre la charge accrue de travail, le manque de formateurs tant généralistes que TSI sur un certain nombre de structures, l’ UNSA POLICE dénonce une nouvelle fois, comme lors de la précédente CAPL, le management, plus qu’approximatif, existant dans certaines structures. La mise en cause systématique des formateurs dans l’échec d’une promotion ou d’un groupe lors d’examen promotionnel doit cesser. Les formateurs ne sont en rien responsables de l’implication de leurs élèves ou de leurs stagiaires. La mise sous pression systématique, le dénigrement… L’ UNSA POLICE ne tolèrera jamais la stigmatisation de nos collègues qui font de leur mieux pour assurer leurs missions malgré une reconnaissance inexistante et des avancements à l’emporte pièce. Nous rappelons d’ailleurs que l’article R 434-6 I° du Code de Sécurité Intérieure dispose que l’autorité hiérarchique « veille à la santé physique et mentale de ses subordonnées. » et que dès lors qu’un cadre ne respecte pas cette règle il est sanctionnable.

Enfin, l’ UNSA POLICE ne peut que condamner l’attribution d’un poste de brigadier-Chef à l’ENSP, lésant ainsi 39 de nos collègues dont 2 titulaires des UV2006. L’ UNSA POLICE rappelle que sur ce grade, de même que sur le grade de brigadier l’ENSP n’est pas plus handicapé que n’importe quelle autre structure de la SDFDC et ce eu égard à l’application stricte de la note relative aux avancements.

La justification, au motif de nombreuses années blanches sur l’établissement public, ne peut être admise dès lors que sur certaines structures de la SDFDC les dernières nominations au grade de brigadier-chef remontent à plus de six ans et que l’intégration de l’ENSP à la CAPL FPPN est récente.

Mesdames, messieurs, l’ UNSA POLICE, au vu de ce que nous venons de développer, ne peut que réaffirmer ses craintes quant à l’avenir et la place de la formation dans notre profession.

Difficultés de recrutement de formateurs, formations sacrifiées, zonalisation… La formation se meurt et personne ne semble vouloir la sauver.

Les représentants de l’ UNSA POLICE.

PDF - 138.2 ko
Formation / CAPL FPPN du 6 novembre 2015
la déclaration de l’UNSA Police

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |