Unsa-Police

• Accueil > Spécialistes > Conditions de Travail

vendredi 15 décembre 2017


Suicides policiers : quelle réponse ?

Une délégation UNSA Police composée de Philippe Capon, secrétaire général et Sofiane Achatib, délégué national juridique et technique a participé à une réunion DGPN sur la problématique du suicide.

Le Préfet DGPN Eric Morvand accompagné du DRCPN Gérard Clerissi et de madame Naomie Angel SDASAP/DRCPN, ont présidé cette réunion qui avait comme axes majeurs :
⇒ le positionnement de la médecine de prévention et le rôle de la chaine médico statutaire,
⇒ le travail sur les tentatives de suicides et le suivi individualisé des personnels fragiles,
⇒ les mesures liées à la cohésion et la vie des services.

Le DGPN a affirmé sa volonté de mettre en place dés début 2018 des actions opérationnelles de prévention au risque suicide.

Philippe Capon, secrétaire général UNSA Police a réaffirmé les thématiques auxquelles notre administration devra s’accaparer : la fin de la politique du chiffre, facteur de stress ; le recentrage de la médecine de prévention, afin que ses recommandations soient suivies de faits et non plus « éteintes » par la médecine statutaire ; des psychologues capables de préconiser des arrêts de travail en cas de détresse psychique, et une vraie complémentarité de nos services de soutien : psychologue, assistante sociale, médecin de prévention.

« Le sujet est grave et il doit être finalisé. Une deuxième réunion aura lieu le 19 décembre 2017. » Philippe Capon Secrétaire général UNSA Police

PDF - 1.1 Mo
Suicides policiers : quelle réponse ?

 


 


Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |