Unsa-Police

• Accueil > Spécialistes > Conditions de Travail

jeudi 30 novembre 2017


Barbes et tatouages : Une avancée portée par l’UNSA FASMI

Jeudi 30 novembre, à la demande expresse de l’UNSA FASMI, une circulaire fixant les modalités du port de la barbe, moustache et tatouage, est soumis au vote du comité technique de réseau de la direction générale de la police nationale (CTRPN).

Lors du CTRPN du 17 juin 2015, puis le 12 octobre 2017, par courrier, l’UNSA FASMI saisissait Monsieur Éric Morvan, DGPN, sur le projet de circulaire relative au port de tatouages, barbes et moustaches. Accédant à notre légitime revendication, ce point a été soumis au vote du CTRPN de ce jour.

Le résultat du vote :
Pour : 9 voix,
Abstention : 1 voix (FSMI-FO)

L’UNSA FASMI demande que les directions opérationnelles soient clairement informées de l’application de cette nouvelle circulaire, principalement la DCCRS, et que son application dans le cadre des exercices d’entraînement soit « souple ».

Pour les exercices NRBC (page 3 du document joint), suite à la demande de l’UNSA FASMI, visant à ce qu’aucune obligation de rasage ne soit imposée aux collègues durant ces exercices, sera ajouté, en fin de phrase, « à l’exception des entraînements et exercices ».

PDF - 364 ko
Barbes et tatouages : Une avancée portée par l’UNSA FASMI


Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |