Unsa-Police

• Accueil > Spécialistes > Conditions de Travail

dimanche 25 novembre 2018


33ème SUICIDE dans la Police Nationale

33ème SUICIDE dans la Police Nationale. L’Unsa Police exige que ça bouge !

Le vendredi 23 novembre un policier s’est encore suicidé, c’est le 33éme
policier a s’être donné la mort !
Les réseaux de médecine, de psychologues du ministère de l’intérieur estiment que pour un suicide il y a 3 tentatives de suicides ....Donc aujourd’hui c’est 99 collègues qui auraient tenté de mettre fin à leurs jours.

La profession de policier fait malheureusement partie de celles les plus touchées par le suicide au niveau national.

Notre ministère nous oppose systématiquement la facilité du passage à l’acte par l’usage de l’arme...et s’arrête bien trop rapidement sur ce constat.

Les études post-suicides révèlent que plus d’un tiers des collègues qui ont mis fin à leur jour ont, dans les mois qui précédaient leur geste ultime été touchés par une situation de surendettement..

A l’UNSA Police nous avons proposé que des avances sur salaires puissent être mise en place afin d’aider les agents du Ministère de l’Intérieur dans le besoin.

L’UNSA Police demande que des aides puissent être octroyées rapidement. La prise en compte de ces situations financières difficiles doit devenir une priorité. Les règles doivent être assouplies et les services du Ministère de l’Intérieur ne peuvent et ne doivent plus se comporter comme des banques. Notre demande est devenue une impérieuse nécessité. Nous la réitérons à Monsieur le Ministre de l’Intérieur Christophe CASTANER comme nous l’avions déjà fait à Monsieur Gérard COLLOMB.

PDF - 153.1 ko
33ème suicide dans la Police Nationale
PDF


Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |