Unsa-Police

• Accueil > Médias > Communiqués de presse

jeudi 25 mai 2017


Stupéfiants : une mesure de bon sens

Ce 24 mai, le ministre de l’Intérieur a annoncé la contraventionnalisation de l’usage de drogues.

Notre organisation syndicale milite pour une simplification des procédures pénales, actuellement trop lourdes et trop nombreuses, qui entravent l’action de la police. Le trafic de stupéfiants est un fléau criminel qui gangrène les zones urbaines et dont les répercussions se font sentir sur la quasi-totalité du territoire national.

Néanmoins, les procédures habituelles concernant les usagers se révélaient jusqu’à présent trop lourdes au vu des sanctions pénales, et trop chronophages pour les services de police. De surcroît, cette surenchère procédurale n’a jamais démontré la moindre efficacité en matière de lutte contre les trafics.

Pour lutter contre les trafics, il faut concentrer les efforts procéduraux sur les trafiquants. C’est pourquoi l’UNSA Police accueille favorablement cette décision ministérielle de simplifier l’usage de stupéfiants à des contraventions, plus rapide et pour un résultat au moins similaire, voire plus sévère que l’aboutissement du cursus judiciaire employé jusqu’ici.

"Monsieur le ministre, en faisant l’application de cette revendication syndicale de longue date, répond à une demande forte de simplification et d’allègement du travail, sans sacrifier à l’efficacité. Nous ne manquerons pas de faire part de nos autres priorités lors de notre rencontre, la semaine prochaine." -Philippe Capon, secrétaire général de l’UNSA Police

PDF - 75.5 ko
Stupéfiants : une mesure de bon sens
PDF


Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |