Unsa-Police

• Accueil > Médias > Communiqués de presse

mardi 15 mars 2016


Les « associations » se déchainent contre la police

Ne pouvant sans doute pas supporter la légitime popularité des forces de l’ordre, depuis les funestes attentats de 2015, dont le professionnalisme et l’abnégation ont suscité une admiration mondiale, et faisant suite à la sortie d’autres « associations », sur Calais, voici une nouvelle attaque, tout aussi indigne, incohérente et injustifiée, visant à « dénoncer les violences policières ». Incohérent. Où étaient donc ces « associations » lorsque les nôtres tombaient sous les balles des terroristes ? Injustifié. Que disent donc ces « associations » face au plus de 5.000 policiers blessés en service par an, victimes de violences ? pas 89, plus de 5.000 ! Indigne.

Que font ces « associations » pour les familles des 50 morts par suicide que nos rangs déplorent en moyenne annuellement ? Au final, pour ces « associations », que vaut la peau d’un flic ?

« L’UNSA POLICE demande que ces « associations », dont les motivations réelles posent questions, ne soient plus subventionnées, parfois grassement, par les deniers publics, c’est-à-dire nos impôts. L’UNSA POLICE apporte et apportera toujours son soutien indéfectible aux garants de la sécurité, première des libertés, que sont les policiers »
Philippe Capon, secrétaire général

PDF - 219.6 ko
Les « associations » se déchainent contre la police

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |