Unsa-Police

• Accueil > Médias > Communiqués de presse

jeudi 17 septembre 2015


LA JUSTICE FRANCAISE RELACHE UN TUEUR DE FLIC

L’UNSA POLICE ne peut que s’alarmer de la lenteur de notre système judiciaire qui en 4 ans n’a pas été capable de fixer une date de procès en assises faisant suite a l’appel fait d’un condamné en première instance a 20 ans de réclusion criminelle pour le meurtre barbare d’un fonctionnaire de police.

La police est débordée mais se doit d’intervenir sous peine d’engager la responsabilité pénale de ses fonctionnaires, et ce malgré le peu de moyens matériels et humains disponibles.

La justice, elle, quand elle est débordée, elle libère sans crainte de quelconques poursuites.

Quand allons-nous arrêter ces dérives qui ne peuvent que laisser un sentiment d’impunité et d’injustice. Nous parlons ici de la libération d’un homme qui a tué notre collègue d’une balle dans la tète âpres avoir été roue de coups. Ce type de situation n’est pas tolérable ni acceptable dans un état qui se dit de droit.

L’UNSA POLICE demande à ce que les maitres d’oeuvres et les responsables de cette libération rendent des comptes !!!
 ! L UNSA POLICE demande à ce sujet une enquête administrative indépendante et un audit pour déterminer la ou les raisons ayant amené cette libération indue.

PDF - 63.1 ko
LA JUSTICE FRANCAISE RELACHE UN TUEUR DE FLIC
le communiqué

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |