Unsa-Police

• Accueil > Médias > Communiqués de presse

mercredi 7 juin 2017


« Création du Centre National de contre Terrorisme » Oui, mais...

Ce mercredi 7 juin 2017, l’Elysée annonce la création d’un nouveau service, une "task force" anti-terroriste consacrée à Daech. Est-ce la solution au problème ?

Depuis plusieurs années, à défaut d’une direction spécifique consacrée à la lutte anti- terrorisme, les états-majors dédiés se multiplient, tout le monde a le sien : DCPJ, DGSI… ce à quoi s’ajoutent les unités ou service de coordination (UCLAT, EMOPT…)

Aujourd’hui, c’est l’Elysée qui annonce officiellement la création de son propre service de renseignement dédié, sous la forme d’un centre de commandement anti-terroriste.

Est-ce la solution au problème ? Pour l’heure, faute d’informations plus poussées sur ce projet, impossible de se prononcer.

Soit il s’agit d’un état-major supplémentaire, qui se rajoute à ceux déjà existant ; dans ce cas, les autres services connaissant déjà leur travail, la plus-value serait faible. Soit il s’agit (enfin) d’une autorité sur l’ensemble des services de renseignements existants, ce qui serait une première réponse viable et rationnel au problème d’organisation actuel sur le sujet critique du terrorisme.

« L’UNSA Police salue le travail de ces policiers qui oeuvrent anonymement à déjouer les menaces terroristes. Une autorité unique, spécialisée dans la lutte anti terroriste, pour diriger l’action nationale, sera une solution attendue pour affiner l’organisation existante. » -Philippe Capon, secrétaire général de l’UNSA Police

PDF - 135.9 ko
« Création du Centre National de contre Terrorisme » Oui, mais...


Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |