Unsa-Police

• Accueil > Médias > Communiqués de presse

dimanche 26 novembre 2017


Calais. Une fois de plus, la police victime de la violence gratuite des migrants

Samedi 25 novembre 2017, une rixe mêlant migrants et passeurs, a éclaté vers 17h45. Après des coups de bâtons et des jets de pierre, des coups de feu ont été tirés et quatre afghans ont été blessés par balle. Bien entendu, les forces de l’ordre interviennent rapidement...

Dés lors, une cinquantaine de migrants, censés d’ailleurs avoir disparu de Calais, armés de bâtons et de pierres, font violemment face aux collègues, qui, rappelons-le, étaient venus les protéger…

Un véhicule, refusant un contrôle, foncera sur les policiers qui feront usage de leurs armes à plusieurs reprises.

Lors de ce refus d’obtempérer, le véhicule heurte violemment un policier, le blessant au genou. Neuf personnes sont interpellées.

« L’UNSA police dénonce la violence aveugle dont sont, une fois de plus, victimes les policiers dans l’exercice de leur difficile mission à Calais. L’UNSA Police demande des sanctions exemplaires à l’encontre des auteurs. L’UNSA Police souhaite un bon rétablissement à notre collègue blessé. » Philippe Capon, Secrétaire Général

PDF - 133.2 ko
Calais. Une fois de plus, la police victime de la violence gratuite des migrants


Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |