Unsa-Police

• Accueil > Médias > Communiqués de presse

jeudi 17 mars 2016


Calais : la loi de la jungle

Ce mercredi 16 mars, la CRS 39 a été confrontée vers 21h30, une fois de plus, à de violents incidents dans la « jungle » de calais.
Mercredi 16 mars, profitant de l’obscurité, une centaine de migrants de nationalités afghanes et soudanaises se sont affrontés à l’aide de barres de fer, de pierres et de couteaux.

Quatre équipages de la CRS 39 sont intervenus pour stopper, disperser et faire reculer ces individus qui menaçaient d’envahir le port. L’équipage a dû faire usage des moyens lacrymogènes pour sécuriser efficacement les lieux et repousser les assaillants dans la jungle. Le calme a été rétabli vers 23h45.

Au total, 19 individus ont été pris en charge par les sapeurs pompiers, tous blessés par couteaux, souvent à la tête.

L’UNSA Police s’alarme de la montée en puissance des groupes armés et violents dans la jungle de Calais, qui imposent leur loi et contribuent à dégrader la situation sécuritaire sur place.

« Les CRS sont mondialement reconnus comme des experts en maintien de l’ordre. Si aujourd’hui il faut 4 équipages durant plus de 3 heures pour contenir ces explosions de violence et disperser ces milices de migrants, qu’en sera-t-il dans un avenir proche ? » David Michaux, secrétaire national CRS de l’Unsa Police

PDF - 104.6 ko
Calais, ou la loi de la jungle

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |