Unsa-Police

• Accueil > Médias > Communiqués de presse

mardi 29 mai 2018


Belgique : les policiers sont des cibles prioritaires

Ce jour, le 29 mai 2018, un individu récemment sorti de prison a porté des coups de couteaux à des policiers pour leur voler leur arme et s’en servir. Cet acte terroriste démontre que les policiers en Europe sont des cibles prioritaires de l’islamisme radical.

Les attentats se succèdent, les modes opératoires se confirment. Aujourd’hui, deux policiers belges sont morts des mains d’un individu radicalisé. D’autres ont été blessés lors d’échanges de tirs. La police est une présence régalienne de l’Etat sur le terrain. S’en prendre à des policiers est un acte symbolique fort, un message envoyé à leur employeur.
Que ce soit en Belgique, en France, ou dans n’importe quel autre pays européen, la période que nous traversons impose de s’adapter aux menaces.

L’UNSA Police s’alarme de constater que les attentats se succèdent plus vite que les mesures prises pour minimiser les risques envers les policiers.

« L’UNSA Police adresse ses sincères condoléances aux familles des victimes. Nous adressons notre soutien à tous les policiers belges souhaitons un bon rétablissement à ceux qui ont été blessés afin de neutraliser un individu dangereux. Ce nouvel attentat nous impose une réactivité accrue. Nous demandons une concertation avec le ministère afin d’étudier l’avancée des projets réclamés par notre organisation syndicale. » -Philippe Capon, secrétaire général de l’UNSA Police

PDF - 134.4 ko
Belgique : les policiers sont des cibles prioritaires
PDF


Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |