Unsa-Police

• Accueil > Médias > Ailleurs sur le web

samedi 15 octobre 2016


Police municipale armée de Taser : la Police nationale y est favorable

LU POUR VOUS "Le Télégramme", le 14 octobre 2016.

LORIENT. Philippe Cavanac, délégué zonal Unsa-Police, ne voit pas non plus cette mesure d’un mauvais oeil. « Bien au contraire, si c’est pour assurer la sécurité des policiers municipaux. Des policiers qui, eux aussi, en portant un uniforme, peuvent être pris pour cible, au même titre que leurs collègues de la police nationale ». Le Taser est donc un moyen pour eux de se défendre. Des policiers municipaux qui sont amenés à être des primo-intervenants. « Le Taser permet d’éviter d’aller au contact, de garder ses distances pour éviter les blessures ».

Pas d’empiétement d’une profession sur l’autre » « Armer la police municipale n’aura pas d’incidence sur la répartition des missions, précise le délégué Unsa-police. On va rester sur l’organigramme existant. Il n’y aura donc pas d’empiétement d’une profession sur l’autre. Les missions de chacun restent les mêmes, chacun dans son périmètre d’intervention ».

PDF - 141.3 ko
Police municipale armée de Taser : la Police nationale y est favorable

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |