Unsa-Police

• Accueil > Médias > Ailleurs sur le web

mardi 21 avril 2015


Le port de l’airbag moto validé

LU POUR VOUS :

"L’airbag moto est le casque du XXIème siècle", estime le ministère français de l’intérieur : outre les 4500 motards de la Gendarmerie nationale qui sont déjà tous équipés d’un airbag moto à déclenchement mécanique (filaire), leurs 2500 collègues de la Police nationale vont désormais adopter le même dispositif.

Testé depuis septembre 2014 par les élèves du Centre national de formation motocycliste de la police nationale (CNFM) à Sens (89), l’airbag moto vient en effet d’être validé .../...

Depuis la généralisation de l’airbag moto au CNFM, " aucune blessure sur l’ensemble tronc/thorax/abdomen n’a été enregistrée, .../... C’est un équipement indispensable, qui sauve des vies et limite les blessures".

Comment expliquer que les forces de l’ordre utilisent encore un système filaire ?

"C’est le seul système n’étant pas doté de composants électroniques pouvant éventuellement créer des interférences avec le matériel radio", tranche le ministère de l’intérieur.

Etui tactique de cuisse

Selon le syndicat UNSA Police qui a testé différents modèles (deux gilets airbag et une veste avec airbag intégré fournis par Hit-Air et Helite), "le port d’un système airbag, quel qu’il soit, serait incompatible, pour des raisons techniques et sécuritaires, avec le port du ceinturon actuel sur le blouson. Même avec un étui déporté, choix actuel de l’administration, l’accessibilité à l’arme, au BTD (bâton télescopique de défense, en clair la matraque, NDLR), au 2ème chargeur et aux menottes demeure difficile".

L’UNSA Police demande donc que "la dotation de l’airbag et de l’étui tactique de cuisse équipé du BTD soient indissociables" afin de "résoudre certains de ces dysfonctionnements".

Source LE JOURNAL MOTO DU NET © WWW.MOTO-NET.COM


Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |