Unsa-Police

• Accueil > Médias > Ailleurs sur le web

lundi 16 novembre 2015


La sécurité à son niveau maximum (Les policiers demandent un port d’arme étendu)

- lu pour vous - Direct Matin, publié le 16 Novembre 2015 à 07:05 -

Le pays est en alerte après les attentats. Alors que l’état d’urgence a été décrété sur tout le territoire, l’armée française va, d’ici à mardi, porter à 10 000 le nombre de militaires déployés dans l’Hexagone, a indiqué dimanche l’entourage du Premier ministre, Manuel Valls.

(...)

La « durée » de l’état d’urgence, actuellement limitée à douze jours sans vote du Parlement, pourrait de plus être étendue à trois mois, comme le souhaite François Hollande. Ce dernier a en effet annoncé dimanche que le prochain Conseil des ministres examinera un projet de modification de cette loi, appliquée cinq fois depuis sa création en 1955, pendant la guerre d’Algérie.

Les policiers demandent un port d’arme étendu
Les événements de vendredi et l’intervention d’un commissaire, qui a abattu un terroriste au Bataclan ont aussi relancé le débat sur le port d’armes pour les policiers, même en dehors du service. « L’Etat ne peut pas faire l’économie de dizaines de milliers d’agents qui peuvent potentiellement intervenir en cas de problème », soutient Philippe Capon, secrétaire général de l’Unsa Police. Ce dernier a aussi réclamé que cela « se concrétise très rapidement ». D’autres syndicats appuient cette démarche, comme le SCPN (Syndicat des commissaires de la police nationale) et Synergie Officiers.

PDF - 165.4 ko
La sécurité à son niveau maximum La sécurité à son niveau maximum (Les policiers demandent un port d’arme étendu)

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |