Unsa-Police

• Accueil > Médias > Ailleurs sur le web

lundi 8 juin 2015


(62) Berck : le commissariat embourbé dans le dossier des odeurs suspectes

Depuis plus d’un an, les policiers de la station balnéaire vivent au rythme des déménagements. La présence de plusieurs gaz provoque chez eux une irritation des yeux, des vomissements et des étourdissements.


Irrité. Et pas uniquement par la présence de gaz. Marc Lesage, membre du bureau UNSA-Police à Paris, était au commissariat du rond-point des dunes hier. Et il était remonté : « Nous avons appris qu’à partir du 26 juin, les fonctionnaires de Berck quitteraient les préfabriqués pour réintégrer leurs locaux. Or on ne connaît toujours pas l’origine des odeurs suspectes ! »


« On ne peut pas forcer des personnes à revenir dans un lieu vicié au seul motif financier, sans leur expliquer clairement les risques.


Marc Lesage assène : « L’UNSA-Police n’est pas là pour mettre le feu, mais s’il le faut, nous inciterons les fonctionnaires à exercer leur droit de retrait. »


 

PDF - 476.5 ko
(62) Berck : le commissariat embourbé dans le dossier des odeurs suspectes
le "lu pour vous"

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |