Unsa-Police

• Accueil > Actualités > SGAP de Paris

lundi 7 septembre 2015


PASS NAVIGO : L’UNSA Police ne cèdera pas !

L’UNSA-Police Grand-Paris a participé à une réunion d’information vendredi 04 septembre 2015 organisée par Monsieur le Préfet de Police de Paris Michel CADOT sur le sujet de la carte de transport (Pass Navigo) pour les Policiers parisiens en présence d’un représentant de la DGPN.

Mr le Préfet et Mr DAZIANO Sous Directeur des Finances de la DRCPN nous présentent l’objectif de Mr le Ministre de l’Intérieur au sujet de la carte de transport.
La volonté est de renouveler la convention en sécurisant la carte de transport pour les policiers parisiens en l’inscrivant dans un cadre juridique incontestable. La proposition de l’administration est la suivante :
« Tout policier qui emploie régulièrement la carte de transport dans son activité opérationnelle pourra continuer à bénéficier du Pass Navigo en remplissant ainsi les conditions des remboursements de frais conformément prévu par le décret de 2006. »
Mr le Préfet indique qu’aujourd’hui 77% des policiers parisiens remplissent ces conditions.

1er point : L’UNSA Police conteste l’interprétation réductrice de l’Administration sur les frais de missions.
L’UNSA Police estime qu’un policier qui doit statutairement répondre à toute réquisition dans les transports parisiens est de facto en mission. Tous les policiers sont donc tous concernés et il n’est pas acceptable d’en exclure 23% (environ 5600 fonctionnaires). (Tous nos blessés dans les transports sont bien en Service puisque tous sont reconnus en B.S. !) L’UNSA Police demande le Pass Navigo pour tous.

2ème point : L’UNSA Police prévient que si un policier doit payer tout ou partie de son titre de transport, cela signifiera la fin de l’obligation statutaire de répondre aux réquisitions des Agents du STIF. L’UNSA Police incitera tous les policiers à n’intervenir que sur initiative en tant que citoyen/policier.

3ème point : Lors de la dernière convention triennale (65.000.000 euros pour les 3 ans) les Pass Navigo étaient facturés 710 euros annuels soit une réduction de 41%. L’UNSA Police demande qu’une même réduction soit négociée, ainsi, avec la baisse du prix public du Pass Navigo (770 euros annuels), celui-ci nous coûterait 454 euros annuels. A ce prix 30.000 Pass (Tous les effectifs PP) coûteraient environ 13.618.000 euros et 45.000 Pass (Toute l’IDF) coûteraient environ 20.426.000 euros.
L’UNSA Police demande la dotation du Pass Navigo à tous les policiers de l’Ile de France.

4ème point : Le STIF, capable de comptabiliser les utilisations de tous nos Pass Navigo, est tout à fait en mesure de ne facturer que le prix de l’utilisation aux voyages réellement effectués plutôt que de nous facturer que des Pass « plein tarif ».L’UNSA-Police demande que ce type de facturation soit étudié.

5ème point : L’UNSA Police demande la dotation généralisée et gratuite du Pass Navigo à tous les Policiers d’Ile-de-France pour la sécurité de tous en cette période de Vigipirate attentat. Ce n’est pas un luxe, c’est juste nécessaire et indispensable de « mettre » des policiers dans les transports…

L’UNSA Police ne cèdera pas ! Pour l’UNSA Police la carte de transport doit être non seulement maintenue mais aussi étendue à toute l’IDF.

L’UNSA Police et tous les Syndicats de L’UNSA-FASMI mettront tout en oeuvre pour faire aboutir cette légitime et indispensable revendication.

PDF - 478.7 ko
PASS NAVIGO : L’UNSA Police ne cèdera pas !
le compte-rendu de réunion

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |