Unsa-Police

• Accueil > Actualités > Province et Outremer

mercredi 22 juillet 2015


DDPAF 62 : Audience DDPAF Littorale (Calais, ...)

Une délégation de l’UNSA Police, composée de Ludovic HOCHART, départemental Adjoint, et de David SART, chargé de mission sur le 62, a été reçue en audience auprès de Monsieur le Directeur Départemental PAF, Renaud BERNHARDT, et Monsieur Vincent RIVELON, Chef du DAF.

Sujet abordés :
- Effectifs,
- S/PAF Calais (« Levée de doute », Aubettes),
- BAT (« Contrôle piétons S/PAF Calais »),
- S/PAF COQUELLES (« Création d’une Brigade Sûreté sur le site du LFTM »),
- CRA COQUELLES,
- CYCLES / RESTRUCTURATION,
- HOTEL DE POLICE (sécurité).

 

PDF - 540.2 ko
DDPAF 62 : Audience DDPAF Littorale (Calais, ...)
le compte-rendu d’audience

 



Préambule…
A l’impossible nul n’est tenu !

Suite à la venue de Monsieur le Directeur Général, l’UNSA Police a rappelé qu’elle a été la « SEULE » organisation à solliciter des renforts en effectifs pour la DDPAF 62 qui fait face à une activité exponentielle ces derniers mois sur la quasi-totalité des services. L’UNSA Police, consciente des réalités du terrain, a bien conscience des efforts fournis pour atteindre les objectifs fixés et les conditions dans lesquels ils sont réalisés !...
A défaut de renfort conséquent, l’UNSA Police exige donc une plus grande implication des exploitants pour la sécurisation et la maintenance de leur site et ainsi limiter l’emploi de fonctionnaires de Police qui ne peuvent être « au four et au moulin » !
A ce titre, l’UNSA Police apporte tout son soutien à nos collègues et tient à souligner la disponibilité, l’investissement et la détermination dont fait preuve chacun d’entre eux au quotidien dans l’accomplissement de leurs missions…
Un effort collectif dans un but commun… Qui se doit d’être reconnu comme tel pour la DDPAF 62 !


S/PAF Calais :

« Levée de doute »
L’UNSA Police fait part de ses inquiétudes quant à la charge de travail et les risques pris par nos collègues lors des montées dans les camions pour les levées de doute et l’évacuation de migrants ! Souvent périlleuses, les montées dans les camions sont hasardeuses ; le matériel et la tenue sont peu adaptés à évoluer dans un milieu exigu.
Certains textes, octroyant cette mission à la PAF, nuisent donc gravement à la sécurité de nos collègues qui ne disposent pas de conditions maximales à sa bonne mise en oeuvre… Pour l’UNSA Police cette mission est donc « une charge indue » générant un temps d’emploi fonctionnaire énorme.
L’UNSA Police sollicite :
Un rappel des règles d’interventions (par note de service) qui sont d’assurer, de l’extérieur, un contrôle visuel du chargement.
Une tenue moins soumises aux salissures (Polo bleu marine)
Le transfert de la mission « levée de doute » à l’exploitant.
Monsieur le Directeur nous informe de sa volonté à mettre fin à cette mission mais les textes et règlements en vigueur ne le permettent pas à ce jour. Il nous précise que, prochainement, un audit IGA permettra de soulever les réelles difficultés opérationnelles rencontrées par les services de la DDPAF 62.

« Aubettes »
Vieillissantes, les aubettes du Port de Calais n’offrent plus le confort et la sécurité nécessaire aux fonctionnaires. L’installation électrique en est le parfait exemple et les témoignages des utilisateurs sont alarmants.
Des grésillements sont perçus et des dysfonctionnements du matériel électrique rendent inutilisable l’aubette faute de moyen informatique.
L’UNSA Police sollicite :
* La modernisation des aubettes ou la mise à disposition des anciennes aubettes anglaises.
* Une élévation de la chaussée au niveau des aubettes.
Monsieur le Directeur nous précise avoir conscience de ces difficultés et souhaite une amélioration des conditions de travail dans des délais les plus brefs. Faute de pouvoir financer de nouvelles aubettes, le projet de récupérer les anciennes aubettes anglaises reste celui le mieux réalisable. Monsieur le Directeur prend en compte notre remarque d’un rehaussement de la chaussée et nous assure de sa préoccupation sur ce dossier.


B.A.T., « Contrôle piétons S/PAF Calais »
Le local de contrôle piéton n’étant pas adapté à la mission et ne présentant pas des normes de sécurité maximales, l’UNSA Police souhaite que cette mission soit assurée dans l’aubette bus.
Monsieur le Directeur nous informe de sa volonté, de longue date, à transférer le contrôle piéton à l’aubette bus mais se heurte une nouvelle fois aux textes qui ne peuvent contraindre le transporteur d’assurer le transfert des passagers piétons vers l’aubette bus.


S/PAF COQUELLES, « Création d’une Brigade Sûreté sur le site du LFTM »
Sollicité le 25 mai dernier par l’UNSA Police pour la création d’une Brigade Sûreté sur le site du Lien Fiche Transmanche, interpellons de nouveau Monsieur le Directeur sur les avancées de ce dossier.
Monsieur le Directeur nous précise que ce projet n’est pas abandonné mais que la situation actuelle exige de concentrer les efforts sur la sécurisation du site.


CRA COQUELLES
Suite à de nombreuses interrogations, L’UNSA Police interpelle Monsieur le Directeur sur l’avenir de l’UT.
Monsieur le Directeur nous déclare que le projet mis en oeuvre en 2011 est conforme aux attentes du service et, par conséquent, assure l’existence de l’UT à ce jour.
L’UNSA Police attire l’attention de Monsieur le Directeur sur la nécessité de renforcer l’encadrement de l’éloignement.
Monsieur le Directeur ayant pleinement conscience de la situation prend note de notre demande et nous informe qu’à ce jour rien n’est arrêté pour le renfort de l’encadrement de l’éloignement.


CYCLES / RESTRUCTURATION
L’UNSA Police interpelle Monsieur le Directeur sur une éventuelle restructuration des services ou changement de cycles horaires.
Monsieur le Directeur nous assure qu’aucune restructuration n’est à l’ordre à jour et, que si les besoins de service l’exigeaient, les organisations syndicales seraient amenées à débattre afin de trouver le juste équilibre entre l’intérêt du service et le bien être des fonctionnaires. Monsieur le Directeur nous garantit que rien ne pourrait se faire sans concertation au préalable avec les représentants du personnel.


HOTEL DE POLICE, Sécurité
L’UNSA Police a sollicité le remplacement du visiophone de la grille d’entrée actuel afin d’offrir un aperçu plus net aux fonctionnaires de la CIC. De plus, l’UNSA Police interpelle Monsieur le Directeur sur une possible réouverture de l’accueil dans les jours à venir.
Monsieur le Directeur prend en compte notre demande pour le changement du visiophone.
En ce qui concerne l’accueil, au vu des derniers événements, Monsieur le Directeur souhaite maintenir l’accueil fermé et réétudiera la question au mois de septembre.


L’UNSA Police remercie Monsieur le Directeur pour l’intérêt porté à nos revendications.
N.B. : L’UNSA Police précise avoir pleinement conscience de l’investissement et la détermination de Monsieur le Directeur à agir afin d’apporter des solutions pour améliorer le quotidien de nos collègues.

 


AUTRES AFFICHES DDPAF 62 :

PDF - 384.9 ko
DDPAF 62 / BMR 62 : recomposition d’un groupe TTR
l’affiche
PDF - 425.3 ko
DDPAF 62 / USG Littorale : gilet tactique et étui civil !
l’affiche

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |