Unsa-Police

• Accueil > Actualités > Province et Outremer

mardi 24 mars 2015


Audience DPAF - Division immigration (ZAPI, Armement, missions, nuit)

Points abordés :
RÉFORME HORAIRE ZAPI,
ARMEMENT,
SÉCURITÉ - MISSIONS,
GESTION DES NUITS.

 
Une délégation UNSA Police, composée de Nicolas D’EURVEILHER, Richard FONTAINE et Frédéric PILLOT, a été reçue en audience par Monsieur DERACHE Hervé, Chef de la Division immigration de la Police aux Frontières de ROISSY.

 

L’UNSA PAF ROISSY A SENSIBILISÉ ET INTERROGÉ LE CHEF D.I. SUR LES PROBLÉMATIQUES SUIVANTES :

 

1- RÉFORME HORAIRE ZAPI

Etant le syndicat initiateur de la très attendue réforme horaire de la ZAPI, nous avons fait part à Monsieur DERACHE de notre projet de cycle horaire 2/2/3 à effectif constant. Bien qu’étant favorable à la création d’une brigade de nuit spécialisée en 4/2, le Chef D.I. nous a fait part de sa préférence pour un régime cyclique en 4/2 de jour et de sa réticence concernant le 2/2/3. Il nous a aussi fait comprendre que l’intérêt des collègues n’était pas le même que celui de l’administration.

Une réunion étant prévue entre la parité syndicale et la direction de Roissy se tiendra au mois de Mars afin de débattre sur le sujet.

 

2- ARMEMENT

La réorganisation des armoires fortes avec des emplacements individualisés a engendré quelques soucis d’ordre pratique et au passage de responsabilité, puisque les collègues n’ont maintenant plus la possibilité de déposer leurs chargeurs au coffre fort lors de leurs départs en vacances.

QUID de la responsabilité des collègues en cas de vol ?

Mr DERACHE nous informe qu’il s’agit uniquement d’un problème logistique, les armoires fortes n’ayant plus d’emplacement de stockage suffisant pour les chargeurs.

Une réflexion sera engagée avec la division des moyens pour remédier au problème.

 

3- SÉCURITÉ - MISSIONS

Malgré les recommandations et les règles d’emploi en matière de GTPI et de sécurité du personnel, nous constatons régulièrement une négligence totale pour toutes ces règles élémentaires, alors même que nous sommes en plan VIGIPIRATE « Alerte Attentat ».

Nous rappelons donc quelques règles de sécurité élémentaires :

- Tout déplacement, exécuté en patrouille pédestre ou portée, en véhicule administratif (sérigraphie ou banalisé) quelles que soit les missions, doit se faire au minimum à 2 fonctionnaires.

- Toute escorte de personne, véhiculée ou non, d’individus interpellés, invité à suivre ou retenus, doit se faire a minima avec un ratio de 2 fonctionnaires (hors chauffeur) pour 1 individu transporté.

 

4- GESTION DES NUITS

L’UNSA Police demande une harmonisation des pratiques pour l’ensemble de la plate-forme concernant les récupérations des fonctionnaires de nuit qui se voient régulièrement décalés en journée pour suivre leurs formations, et ce en respectant les règles de report de RL ou RC et de récupération, contrairement à ce qui est pratiqué actuellement.

Nous demandons à la hiérarchie de respecter les collègues de nuit et veiller au respect de leur rythme biologique.

PDF - 236.5 ko
Audience DPAF - Division immigration
le compte-rendu d’audience

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |