Unsa-Police

• Accueil > Actualités > CRS

lundi 11 avril 2016


Manif de Paris / CRS 21 & CRS 15 : le bilan de blessés est lourd

La doctrine d’emploi au tapis !
Les CRS 21 et 15 étaient engagées sur la manifestation du 9 avril à Paris. Leur bilan de blessés est lourd.

Le 9 avril 2016, étaient organisées des manifestations contre la loi El Khomri dans plusieurs villes de France. Comme à l’accoutumé, les compagnies républicaines de sécurité étaient présentes pour maintenir l’ordre. Mais à quel prix !

La CRS 21 dénombre 3 blessés (dont 1 hospitalisé et opéré) et 14 collègues victimes d’acouphènes. La CRS 15 compte 2 blessés et 26 contusionnés.

L’UNSA Police remercie Ie ministre de sa visite au collègue hospitalisé de la CRS 21, à qui nous souhaitons un prompt rétablissement.

A l’évidence, l’uniforme est la cible d’un déferlement de violence, mal voire pas gérée par les organisateurs de ces manifestations. Mais le fonctionnement policier est aussi à pointer du doigt. Pour l’UNSA Police, il est inadmissible d’attendre le dernier moment pour utiliser les moyens lacrymogènes et il est encore plus inadmissible de ne pas « avoir le droit » de se servir des LBD 40 pour se défendre. Les CRS sont démunis de moyens de ripostes proportionnés.

A l’occasion de la signature du protocole 2016, Philippe Capon a interpellé le ministre de l’Intérieur au sujet des violences dont font l’objet les forces de l’ordre.

« J’ai saisi le ministre de l’Intérieur de nos revendications pour contrer les violences faites aux policiers durant les manifestations. » - Philippe Capon Secrétaire général UNSA Police

PDF - 730.3 ko
Manif de Paris / CRS 21 & CRS 15 : le bilan de blessés est lourd

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |