Unsa-Police

• Accueil > Actualités > CRS

mardi 16 juin 2015


Déclaration préalable au CHSCT CRS du 16 juin 2015

Chers collègues,

L’UNSA POLICE tient à saluer en préalable, la mobilisation, l’engagement individuel ou collectif de nos délégués et de nos collègues CRS.

Ces solidarités actives nous ont permis d’appuyer les négociations sur la revalorisation de l’IJAT.

Grâce à notre technicité syndicale, nos arguments à caractère sociaux, l’IJAT atteindra 39 euros au 1er janvier 2017 et sera surtout encadrée par un protocole qui permettra sa réévaluation tous les deux ans. Mettant fin ainsi à un no man’s land juridique.

Je suis fier de dire aujourd’hui que l’UNSA POLICE a signé un protocole sain qui marque l’historique CRS.

Dures et longues, furent les négociations, surtout avec « un pseudo alliance police » internationalement démago, portant, leur projet utopique, en un mot, soyons clairs, prenant les collègues pour des IDIOTS !

Comment en 2015 imaginer un instant une nouvelle indemnité non imposable ?

Que de chemin parcouru depuis les courriers IJAT adressés par l’UNSA POLICE aux plus hautes autorités de l’état.

Pendant la campagne électorale professionnelle, l’UNSA POLICE vous a promis la revalorisation de l’IJAT ; aujourd’hui l’UNSA POLICE vous annonce une IJAT à 39 euros sur 18 mois avec une négociation tous les deux ans programmée.
9 euros sur 18 mois ; c’est aussi 30% de revalorisation ; 1800 euros annuel sur 200 jours de DP ; correspondant à 180 euros sur 20 jours.

L’aboutissement du dossier IJAT ne doit pas faire oublier nos revendications et nos inquiétudes sur les conditions de travail de nos collègues CRS.

Ainsi, l’UNSA POLICE rappelle son attachement aux spécialistes CRS et réaffirme son soutien sans faille ; nous allons saisir les municipalités pour la saison 2016 et nous ferons des propositions afin de ne pas impacter la qualité de surveillance des plages.

L’UNSA POLICE s’inquiète de l’état de notre parc automobile, de nombreux véhicules sont trop kilométrés et deviennent dangereux, nous avons demandé un point sur l’état de notre parc véhicules à la DCCRS afin d’avoir une vision globale du problème.

L’UNSA POLICE sera attentif à l’entretien et aux analyses réglementaires de nos cantonnements, il est nécessaire d’avoir une transparence totale sur les critères impactant l’intégrité physique de nos collègues.

l’UNSA POLICE dénonce l’inefficacité des services logistiques de certaines zones, des refus auraient pu ainsi être bien souvent évités (problèmes de maintenance, de propreté).
Sur ce point, et à l’occasion des renforts saisonniers, les sites mis à disposition des CRS ont-ils tous été contrôlés ?

Nouveaux cycles de travail

L’UNSA POLICE sera vigilant quant à la mise en place expérimentale des nouveaux cycles de travail afin qu’un compromis entre les obligations de travail et la vie sociale des policiers soit trouvé. Nous serons très attentifs à son application sur les compagnies autoroutières.

Nous rappelons la DCCRS que nous sommes toujours en attente d’un deuxième tableau pour GS1 et d’une réponse concernant les deux propositions de tableau pour GS 5.

L’UNSA POLICE souligne l’emploi intensif des compagnies républicaines de sécurité et la nature des missions qui est de plus en plus délicate notamment pour les missions Calais où nos collègues sont laissés en pâture et souvent pris pour cible par la presse locale et des associations humanitaires.

Nous serons très attentifs aux nouvelles directives de l’UCFM, qui doit rationaliser l’emploi parisien, et apporter une visibilité indispensable dans l’emploi de nos compagnies.

L’UNSA POLICE a sensibilisé une nouvelle fois le Ministre de l’Intérieur sur la baisse dramatique de nos effectifs qui perturbe de plus en plus l’opérationnel. Il faut impérativement des renforts afin de remettre à niveau les compagnies et revenir à des rythmes de travail normaux et respectueux de la vie privée de nos collègues.

Souvenons-nous, certains syndicalistes amnésiques d’alliance ont bien vite oubliés qu’ils étaient à l’origine de la baisse des effectifs dans l’ensemble de la Police Nationale et en particulier dans les CRS et par la même d’une partie du malaise actuel.
Nous lançons d’ailleurs, un appel à tous les adhérents d’alliance, rejoignez les véritables syndicalistes CRS, apolitiques, autonomes et indépendants.
Car chez nous à l’UNSA POLICE nous ne prenons pas les adhérents pour des idiots, et nous ne travestissons pas notre communication syndicale à des fins personnelles et politiciennes.

C’est pour cela qu’aujourd’hui nous tenons à saluer officiellement le gouvernement actuel pour son écoute sur le dossier IJAT après une traversée du désert de treize longues années.

Nous vous remercions de votre attention et demandons que cette déclaration soit annexée au Procès-verbal de séance.


PDF - 35 ko
Déclaration préalable au CHSCT CRS du 16 juin 2015

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |