Unsa-Police

• Accueil > Actualités > CRS

lundi 9 novembre 2015


Calais : cellule de veille sanitaire & gants de palpation PVC

Le 27 Octobre 2015, lors de l’entretien entre l’UNSA Police et le Directeur Central des CRS à CALAIS, une enveloppe budgétaire de 24320€ (dont 9486€ déjà engagés) a été débloquée pour du matériel de protection.

Dans le souci d’éventuels risques de contamination, Le Directeur Central a décidé de mettre en place une cellule de veille sanitaire à la Direction Zonale, une fois par semaine.
Cette 1ère réunion s’est tenue le 3 Novembre 2015, nous avons pu exposer nos doléances : Les bacs ou les Karcher pour le nettoyage des Rangers ou matériel MO n’ont pas pu être mis en place car les points d’eau manquent dans la « News Jungle ». Pour les remplacer, des sur-bottes (évoquées par le BN UNSA Police au DCCRS) ont été achetées à titre d’essai pour faire un test.

Le port permanent du masque de protection n’est pas prévu en patrouille mais laissé à la discrétion des agents (interpellations, palpations,…).

Il est néanmoins recommandé pour la mission CRA et lors des transferts sur les CRA annexes.

Nous avons appris, avec satisfaction, que notre collègue Boris a été déclaré négatif aux tests complémentaires de contamination à la TUBERCULOSE.

Toutefois, le principe de précaution doit rester prioritaire.

Hier encore, un collègue de la CRS 5, lors d’une palpation, s’est coupé avec une lame de rasoir appartenant à un migrant porteur du VIH.

Résultat : il doit prendre une trithérapie préventive et devra attendre un mois et demi pour être certain de son état de santé : UN MOIS ET DEMI D’INCERTITUDE !

En 3 semaines, un cas de gale, une suspicion de tuberculose et maintenant une suspicion de VIH, ça commence à faire beaucoup.

Le mot d’ordre de l’UNSA POLICE reste le même depuis le début de cette mission
LES MOYENS DE PROTECTION DOIVENT TOUS ETRE UTILISÉS POUR EVITER LES MALADIES.

Pour l’UNSA POLICE pas de psychose mais de la prévention.

PDF - 159.7 ko
Calais : cellule de veille sanitare

 


 

6 novembre : UN CRS SE COUPE AVEC UNE LAME DE RASOIR. LE MIGRANT EST PORTEUR DU VIH. DES GANTS DE PALPATION EN PVC RAPIDEMENT FOURNIS.

PDF - 269.6 ko
Calais : un CRS se coupe avec une lame de rasoir lors d’une palpation

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |