Unsa-Police

• Accueil > Actualités

jeudi 29 juin 2017


Stéphane Guillon prend le coup de marteau

L’UNSA Police a vivement réagi à un sketch offensant de Stéphane Guillon. Ce dernier est viré de la chaîne qui l’employait.

Le 10 juin, dans l’émission de C8 « Salut les terriens », l’humoriste Stéphane Guillon mimait l’agression d’un policier sur le parvis de Notre-Dame sur fond musical de « si j’avais un marteau », de Claude François.

Certes, l’humour est à spectre large, et ne peut pas plaire à tout le monde. Néanmoins, en pleine période d’attentats, tandis qu’un policier a failli mourir et que d’autres ont été lâchement assassinés, l’intervention de M. Guillon ne prêtait pas à rire. Pire, elle s’apparentait de près à une incitation à la violence envers les forces de l’ordre.

C’est la raison pour laquelle Philippe Capon, secrétaire général de l’UNSA Police, écrivait à Monsieur Bolloré, propriétaire de ladite chaîne télévisée. Vous trouverez ce courrier joint au présent. Quelques jours à peine après l’envoi de ce courrier, nous apprenons que M. Guillon est viré et qu’il n’enregistrera plus pour cette émission à partir de la rentrée.

« Pour l’UNSA Police, la représentation des policiers passe aussi par le combat des propos déplacés et irrespecteux envers ceux qui risquent leur vie pour protéger leurs concitoyens. » -Philippe Capon Secrétaire général UNSA Police

PDF - 782.3 ko

 


 


Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |