Unsa-Police

• Accueil > Actualités

dimanche 14 février 2016


Plainte pour « violences policières » sur des migrants !

C’est avec stupéfaction que l’UNSA Police apprend, par voie de presse, que certaines associations vont porter plainte pour « violences policières » sur des migrants...

Des juristes et avocats du « Legal Center » de Calais (qui fournit une aide juridique aux migrants) affirment vouloir porter plainte pour violences sur des migrants, dont, selon eux, une partie émanerait de policiers. Médecins sans Frontière et Médecins du Monde s’associent à cette démarche.

- Les associations parlent d’acharnement, de dérapage, voire de simulacres d’exécution et de tortures.

- L’avocat de l’association « Legal Center » expliquant même que des « attaques gratuites » étaient orchestrées par « les agents de la police nationale, les CRS et les gendarmes mobiles ». « Il y a dans certains cas la volonté de tuer. », conclut-il.
Les témoins présentés par ces associations ? Les migrants eux-mêmes...

Pour l’UNSA Police, ces graves affirmations, indignes et infondées, expriment une vision politique, partiale et unilatérale des problématiques soulevées à Calais.
Ce mode de communication obsolète, visant à faire le « buzz », ne participe aucunement à la résolution des enjeux qui nous sont imposés.
L’UNSA Police rappelle que plusieurs dizaines de policiers ont été blessés lors de heurts avec les migrants, dans l’indifférence totale de ces associations ayant apparemment l’indignation à géométrie variable.

PDF - 415.9 ko
Plainte pour « violences policières » sur des migrants !

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |