Unsa-Police

• Accueil > Actualités

mercredi 27 janvier 2016


Négociations avec le ministère : la grille indiciaire

Quelles perspectives de carrières et de rémunérations dans la police pour les
prochaines années ? Cette question est au coeur des négociations qui ont
démarré avec le ministère de l’Intérieur.


« La proposition de l’administration est un paquet de plusieurs mesures. L’accepter en l’état reviendrait à brader les intérêts de notre corps. Nous allons faire une contreproposition radicalement différente. »
- Philippe Capon, secrétaire général


Une proposition de grille indiciaire nous a été remise par l’administration. L’analyse de celle-ci fait ressortir trois caractéristiques majeurs :

1) Un écart indiciaire béant entre deux groupes : celui des gardiens de la paix / brigadiers, et celui des brigadiers-chefs / majors.

2) Cette grille indiciaire, telle qu’elle est présentée, permet, sur 5 ans, à compter de 2017, de nommer les quelque 10.000 gardiens de la paix actuellement dans le vivier, en attente de passer brigadiers.
En contrepartie, dès 2017, l’administration entend limiter de manière draconienne le taux de réussite aux examens de brigadier. Un quota prévisionnel de 400 nominations par an a ainsi été évoqué.

3) Enfin, la proposition est assortie d’une création de 350 postes de majors exceptionnels et RULP sur 5 ans, afin de palier à la déflation du corps de commandement.

PDF - 286.6 ko
Négociations avec le ministère : la grille indiciaire

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |