Unsa-Police

• Accueil > Actualités

jeudi 28 septembre 2017


CSG : Vers une compensation au rabais et momentanée !

L’UNSA Police, à l’instar de l’UNSA Fonction Publique, demande que la parole d’Emmanuel Macron, qui promettait le 12 avril un gain de pouvoir d’achat aux agents publics, soit respectée !

’’L’UNSA Police appelle l’ensemble des policiers à défendre leur pouvoir d’achat, en se mobilisant lors de la journée d’action du 10 octobre.’’ Philippe Capon, Secrétaire Général UNSA Police

Le second groupe de travail sur les conséquences de la hausse de la CSG a étudié 4 scénarios. Le gouvernement semble avoir déjà retenu l’un d’eux. Pour l’UNSA, celui-ci est toujours non recevable car il ne permet ni une augmentation du pouvoir d’achat, ni même une compensation complète de la CSG et pénalise les futurs recrutés ! « Pour l’UNSA, ce dispositif n’est qu’une compensation au rabais et momentanée ! » D’autres dispositifs proposés par l’UNSA, plus sûrs et plus équitables, auraient pu être approfondis, mais le gouvernement semble avoir d’ores et déjà fait le choix d’un scénario qui, au final, constituera une baisse du pouvoir d’achat des agents publics, s’il est confirmé.

L’UNSA estime qu’il est toujours temps, pour Emmanuel Macron, de respecter sa promesse électorale : un gain de pouvoir d’achat pour tous les actifs, y compris les agents publics.

L’UNSA Police appelle l’ensemble des policiers à défendre leur pouvoir d’achat, en se mobilisant lors de la journée d’action du 10 octobre.

PDF - 127.3 ko
CSG : Vers une compensation au rabais et momentanée !

PDF - 790.1 ko
Salaires & carrières : l’Etat doit respecter ses engagements

Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |