Unsa-Police

• Accueil > Actualités

vendredi 27 avril 2018


Chiffre - Est-ce vraiment la fin de cette néfaste politique ?

Le 08 février 2018, à l’occasion de la présentation de la police de sécurité du quotidien à l’école militaire, lors d’une conférence réunissant tous les acteurs de la sécurité, le ministre de l’Intérieur avait annoncé « La fin du pilotage par le chiffre et une évaluation aléatoire et à postériori »…

L’UNSA Police actait positivement cette décision, revendication ancienne et constante de notre organisation, estimant cette « politique » inefficace, clivante et discriminatoire.

Pourtant, lors d’une réunion récente (réunion ad hoc PRE) organisée par votre administration, sur les 25 millions d’euros consacrés à la prime au résultat exceptionnel, les axes de changement se sont révélés quasiment inexistant.

En effet, les documents qui nous ont été remis font état de chiffres, toujours les chiffres… nombre de contrôles, nombre de verbalisations, nombre de garde à vue, nombre d’interpellations, nombre de contraventions, nombre de délits, nombre d’ESI interpellés, etc, etc.

La liste est non exhaustive tant elle est longue… On est bien loin du changement annoncé…

« Pour l’UNSA Police, l’abandon de la politique du chiffre, telle qu’elle est en place depuis plus de 10 ans et annoncée par le ministre de l’Intérieur, conditionne la réussite, ou l’inéluctable échec, de la PSQ. » Philippe Capon Secrétaire Général

PDF - 529.9 ko
Chiffre - Est-ce vraiment la fin de cette néfaste politique ?
PDF 3 pages

 


 



Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page |